L’opération

LE CADRE GÉNÉRAL

L’ADEME a souhaité accompagner 20 sites d’industries agroalimentaires témoins afin de démontrer que ce secteur peut réduire ses pertes et gaspillages alimentaires tout en faisant des économies financières.

L’appel à candidatures, désormais clôturé, était ouvert à tous les sites industriels, situés en France métropolitaine, qui transforment des productions issues de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche en denrées alimentaires destinées à la consommation humaine.

LE PRINCIPE

 

LE PLANNING

 

LES INTÉRÊTS ET ENGAGEMENTS DES SITES TÉMOINS

 

INTÉRÊTS

•  Disposer de données clefs pour leur site :

  • Volumes de pertes alimentaires (par type de produit, voire par étape de fonctionnement selon les données transmises)
  • Coût complet des pertes alimentaires, en euros par jour et par an
  • Impacts environnementaux associés

•  Être accompagné individuellement dans la mise en œuvre d’actions de réduction des pertes « sur-mesure », permettant de faire des économies financières

•  Avoir des outils de communication dédiés

ENGAGEMENTS

•  Participer financièrement à hauteur de 1000 euros (sur un coût total de 7 500 euros, le reste étant financé par l'ADEME)

•  Accueillir les consultants sur site (1,5 jour de diagnostic et 2 à 3 réunions) et désigner un pilote, principal interlocuteur des experts

•  Mettre à disposition les données requises (notamment les coûts matières, énergie et déchets)

•  Mettre en œuvre a minima 4 actions de réduction des pertes pendant 9 mois

•  Autoriser l’ADEME à communiquer sur les résultats de l’opération sous forme de fiche, validée par les sites et sans informations confidentielles

LA SÉLECTION DES SITES TÉMOINS

 

La sélection des 20 sites témoins a été assurée par le comité de pilotage de l’opération (ADEME, ANIA, ILEC, Coop de France), principalement sur la base des critères suivants :

Contribution des sites candidats à la
diversité de l’échantillon

• Situation géographique (grandes régions)
• Type de production alimentaire
• Taille de site (préférentiellement, entre 20 et 250 salariés)
• Type d’entreprise (indépendante, filiale d’un groupe international, coopérative, etc.)
• Type de transformation (1ère ou 2nde)
• Marques représentées
• Volume et type de pertes et gaspillages alimentaires

Capacité des sites candidats à entraîner in fine d’autres sites IAA dans la réduction des pertes

Motivation des candidats pour participer à l’opération